Comment aider son enfant à continuer et avoir envie d’apprendre en vacances ?

Vacances, du latin vacare « être sans », signifie littéralement, rompre avec les activités habituelles. Les vacances scolaires riment souvent avec liberté, jeux et plaisirs. Certains parents se demandent comment aider leurs enfants à poursuivre leurs apprentissages mais se sentent parfois démunis. Ils ont tendance à se ruer sur les cahiers de vacances alors que de nombreuses situations du quotidien permettent de grandir et de retenir bien davantage qu’avec des feuilles d’exercices. Ce qui est vécu, est souvent beaucoup mieux retenu et ancré dans la mémoire à long terme de l’enfant.

Cette pause  de deux (2) mois pour les élèves, leur permet de ne plus nécessairement devoir plonger d’une activité à une autre. Le luxe du temps leur est offert. Ils ne sont plus obligés de se réveiller aux petits matins. Une période de l’année essentielle pour les enfants puisque c’est l’occasion pour eux de se ressourcer, de vivre de nouvelles aventures, de voir des choses variées… Ils emmagasinent suffisamment d’énergie pour l’année scolaire à venir et peuvent prendre du plaisir à apprendre des choses qui ne leur sont pas imposées. L’occasion leur est ainsi offerte de prendre le temps d’apprendre ce qu’ils ont envie. Parfois, ils ont juste besoin d’un coup de pouce pour avoir l’idée de ce qu’ils veulent faire.

Parce que les parents ne sont pas des enseignants et que personne ne leur demande de l’être, ils peuvent apporter un apprentissage complémentaire à ce que l’école offre. Voici une série de pistes proposées par Angélique Libbrecht, institutrice primaire :

Fourni aux enfants, cette feuille de route a été conçue dans le but d’aider l’enfant et / ou le parent à faire un lien avec un apprentissage du quotidien. Ces activités sont à faire de manière aléatoire en fonction du moment, de l’intérêt, du contexte et de la situation de vie. Cette liste n’est pas du tout exhaustive mais peut être un point de départ vers d’autres idées provenant de l’apprenant lui – même, son entourage…

Ces moments d’apprentissage ou de remobilisation des acquis sont très importants pour aider l’enfant à mieux comprendre la nécessité de continuer à acquérir des compétences « scolaires ». Par ricochet, il appréhende aussi ce que ces apprentissages peuvent apporter à son quotidien  et dans la vie pratique.

Article Co-écrit par : Angélique Libbrecht et Jean Rico PAUL